Article

Programme de récupération de surplus alimentaire du gouvernement fédéral : Le réseau des Banques alimentaires du Québec distribuera des surplus obtenus par Banques alimentaires Canada à des organismes québécois de lutte contre l’insécurité alimentaire

Banques alimentaires du Québec se réjouit du financement octroyé par le gouvernement fédéral à Banques alimentaires Canada, via le Programme de récupération de surplus alimentaire, afin de lutter contre l’insécurité alimentaire au pays.

Le programme de récupération de surplus alimentaire permettra de distribuer l’équivalent de 11,4M$ en denrée alimentaire à travers le pays. Une partie de ces denrées seront remises par Banques alimentaires Canada à Banques alimentaires du Québec qui les redistribuera ensuite à ses membres à travers la province. La structure unique et l’agilité du réseau de Banques alimentaires du Québec permettront de veiller à un partage efficace et équitable des surplus, qui seront majoritairement composés de protéines animales.

« Le programme du gouvernement fédéral sera un véritable coup de pouce pour les organismes qui luttent contre l’insécurité alimentaire, particulièrement dans le contexte actuel lié à la pandémie. Nous tenons à remercier chaleureusement la ministre Marie-Claude Bibeau et le gouvernement fédéral pour sa contribution ainsi que Banques alimentaires Canada pour cette collaboration qui nous permettra d’administrer ces surplus au Québec. Nous comptons travailler en étroite collaboration avec l’ensemble de nos membres pour nous assurer que ces dons puissent combler une partie des besoins actuels et venir en aide au plus grand nombre possible de personnes en situation de précarité alimentaire. »

– Julie Marchand, directrice générale des Banques alimentaires du Québec

La pandémie ayant entraîné un ralentissement économique important, les impacts sur l’insécurité alimentaire sont indéniables. Rappelons que depuis mars 2020, Banques alimentaires du Québec a distribué l’équivalent de 40 millions à ses membres, soit 21 millions en dons monétaires et plus de 3,2 millions de kilos de denrées alimentaires représentant une valeur de 19 millions.