Article

Lorsque récupération rime avec donner à manger !

Les Banques alimentaires du Québec (BAQ) annonce le déploiement de son Programme de récupération en supermarchés (PRS), à travers le Québec permettant ainsi d’étendre cette solution unique et durable aux problèmes de gaspillage et de précarité alimentaire sur tout le territoire.

Alors que les demandes mensuelles d’aide alimentaire s’élèvent à 1,8 M et que les dons en denrées manquent, le réseau des BAQ doit innover pour répondre au besoin de sécurité alimentaire partout à travers le Québec. Premier programme du genre au Canada, le PRS est né d’un projet-pilote testé en collaboration avec des détaillants en alimentation. Il permet également la récupération de viande en supermarchés, viande que nous pouvons redonner aux personnes qui en ont besoin, chose qui était réalisée à plus petite échelle auparavant.

Le Programme de récupération en supermarchés permet une situation gagnant-gagnant en éliminant les pertes en supermarchés pour les denrées encore comestibles afin de donner à manger à des familles en situation de pauvreté. Ce programme est réalisable en partie grâce à une subvention de 395 200 $ accordée par Recyc-Québec dans le cadre de la lutte contre le gaspillage alimentaire et de la collaboration des bannières Provigo, Maxi, Métro, Super C et IGA.

Un manque de ressources généralisé

Les demandes d’aide alimentaire d’urgence au Québec sont en hausse de 100 000 demandes par mois et les banques alimentaires manquent de ressources pour y répondre. L’augmentation fulgurante du coût du panier d’épicerie ces dernières années a un impact direct pour les familles qui représentent près de la moitié de la clientèle des Banques alimentaires du Québec. Sans régler complètement la problématique, le déploiement du PRS à travers le Québec devrait améliorer la situation et permettre de nourrir plus sainement des gens dans le besoin.

Quelques chiffres

Projet pilote (résultats de la dernière année) :

  • 2,5 M kg de denrées récupérés
  • 177 supermarchés participants
  • Valeur marchande des produits récupérés : près de 20 M $
  • Réduction de GES de plus de 2 000 tonnes d’eqCO2

Déploiement à grande échelle :

  • 611 magasins participants
  • 8 M de kg récupérés annuellement en moyenne
  • Réduction de GES de plus de tonnes 7 000 d’eqCO2 par année, soit l’équivalent de retirer de la route 1 499 voitures